La Publicité Mobile !


1) Les différentes formes publicitaires

  • Mots-clés
  • Affichage
  • Habillage des pages mobiles
  • Bilboard publicitaires

2) Les acteurs de la publicité mobile

  • Numéricâble (SFR)
  • Orange
  • Bouygues Telecom
  • Free

3) Exemple de publicité mobile

La Publicité Mobile chez Renault

Renault Publicité Mobile

La Publicité Mobile chez La Redoute

La Redoute Publicité Mobile

Ecrit et Publié par Bekir YILDIRIM

 

Le marketing viral, le marketing mobile et la publicité mobile


1) Le marketing viral :

– Le marketing viral : c’est le bouche à l’oreille online. c’est une forme de publicité ou le consommateur ou l’internaute diffuse le message de l marque sur Internet.

– Les avantages du marketing viral :

  • Simple
  • Rapide
  • Peu coûteux
  • Améliorer la visibilité

– les inconvénients du marketing viral :

  • Ne fonctionne que avec les bons produits
  • Lassitude du consommateur ou de l’internaute
  • Modification du message

2) Le marketing mobile :

– Le marketing mobile permet aux entreprises de faire du marketing par le biais des téléphones portables.

– Il y a un taux de lecture très important sur les téléphones portables

– Campagnes ciblées et relation de proximité

– Des diffusions rapide et simple

– Communication à travers les SMS, MMS ou les emails

3) La publicité mobile :

– Les formes publicitaires sont :

  • les mots-clés
  • l’affichage
  • habillage des pages mobiles
  • bilboard publicitaire

– Les acteurs de la publicité mobile :

  • SFR
  • Orange
  • Bouygues Telecom

– Dans le futur, il y aura une quantité importante de publicité dans les mobiles.

Ecrit par Bekir-Cem YILDIRIM

Publié sur Besocialweb

Un smartphone Facebook le 4 avril ?


Comme pour Apple, chaque conférence de Facebook s’accompagne désormais de son lot de rumeurs.

Celle du 4 avril, qui se tiendra en Californie, ne déroge pas à la règle. S’appuyant sur l’invitation distribuée en prévision de l’événement, sur laquelle est inscrite : “come see our new home on Android” (Venez visiter notre nouvelle maison sur Android), certains (comme ZD Net) pressentent que le réseau social annoncera la fabrication d’un smartphone Facebook, dont la construction pourrait être confiée à HTC.

Le site spécialisé Techcrunch parie lui aussi sur la présentation d’un smartphone Facebook, écrivant :

“Des sources nous ont dit que cela serait une version modifiée du système Android assortie de fonctionnalités originales de Facebook sur l’écran d’accueil qui pourrait être placé sur un smartphone HTC. Ces preuves nous portent à croire qu’il s’agit de l’annonce du smartphone Facebook dont les gens ont parlé pendant des années”.

Pour d’autres, TechCrunch et consorts se sont un peu trop emballés. Hier, Numerama déclarait, en s’appuyant notamment sur un article du Wall Street Journal qu’”en réalité, le réseau social devrait présenter une application mobile revue et corrigée pour Android”.

 Un peu moins excitant…

Concernant le choix d’Android, et, peut-être, de HTC, le Wall Street Journal écrit : “tandis que l’écosystème d’Apple, étroitement contrôlé, offre peu de possibilités de customisation, le logiciel Android de Google est bien plus malléable, donnant plus de latitude à Facebook et au constructeur de définir l’expérience de l’utilisateur.”

Réponse le 4 avril.

http://www.lesinrocks.com/2013/03/buzzodrome/un-smartphone-facebook-le-4-avril/

Facebook va présenter un smartphone Android !


Marc Zuckerberg, PDG de Facebook, le 7 mars au quartier général de son groupe à Manlo Park, en Californie.

Facebook pourrait présenter jeudi 4 avril un smartphone doté d’un système d’exploitation Android dédié au réseau social, ont rapporté vendredi 30 mars desmédias spécialisés.

Facebook a convié les médias à un événement le 4 avril pour présenter une version modifiée du système d’exploitation Android – développé par le géant américain de l’internet Google –, qui comporterait des « fonctionalités très adaptées à Facebook« , selon le site internet TechCrunch. Le nouveau smartphone serait fabriqué par le groupe taïwanais HTC mais son design serait réalisé par Facebook, a ajouté le site 9to5google.

Ce ne serait pas le premier téléphone vendu comme spécialement dédié à Facebook, HTC ayant déjà produit un outil doté d’un bouton spécifique pour le réseau social.

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, avait souligné en septembre que« l’avenir » était désormais dans les appareils mobiles, promettant que son groupe allait « gagner plus d’argent sur les mobiles que (…) sur les ordinateurs ».

Mais Zuckerberg avait démenti des rumeurs selon lesquelles il lancerait son propre smartphone. « Apple, Google, tout le monde fabrique des téléphones. Nous allons dans la direction opposée », avait dit le PDG. « Nous voulons construire un système aussi intégré que possible à tous les appareils utilisés par les gens, quels qu’ils soient ».

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/03/30/facebook-va-presenter-un-smartphone-android_3150759_651865.html

Facebook ne fabriquera pas de smartphone assure Mark Zuckerberg !


Lors de la présentation de ses derniers résultats financiers, Mark Zuckerberg, le fondateur et PDG du réseau social a assuré qu’il n’y aurait pas de Facebook-phone. Pour Facebook, qui compte près de 65 % de ses utilisateurs sur mobile, fabriquer son propre smartphone ne serait pas une bonne stratégie.

« Ce n’est pas la bonne stratégie »

« Nous n’allons pas construire de téléphone. (…) Ce n’est pas la bonne stratégie pour nous de fabriquer un système intégré… Disons que nous vendions 10 millions d’unités. Cela représenterait 1 % de nos utilisateurs. Qui s’intéresse à nous ? »

 Ces propos, prononcés par Mark Zuckerberg mercredi soir et relayés par CNET, sont pour le moins explicites. Niant ainsi totalement les rumeurs qui ont débuté l’an passé suite au recrutement d’employés venant de chez Apple, le jeune milliardaire n’a donc pas caché l’intérêt plus que limité de lancer son propre smartphone.

Facebook, « une compagnie mobile »

Il faut dire qu’avec 1,056 milliard d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, dont 680 millions sur mobile et 157 millions exclusivement sur téléphone, Facebook aura bien du mal à contenter tout ce beau monde. Zuckerberg explique d’ailleurs que son service doit plutôt être adapté à tous les appareils, et être mieux intégré encore aux smartphones s’il veut plaire au plus grand nombre.

 Pour Facebook, le mobile est donc un aspect capital. Près de 65 % de ses utilisateurs passent par leur mobile pour accéder à ses services, et 23 % de ses revenus publicitaires sont désormais générés par les téléphones, en très forte croissance depuis un an. Mark Zuckerberg, mercredi soir, n’a d’ailleurs pas hésité à affirmer que Facebook est désormais devenue « une compagnie mobile ». Preuve que le réseau social mise plus que jamais sur les smartphones, à l’instar de son acquisition Instagram et de la plupart des nouveaux services web, parfois totalement centrés sur le mobile.

 Il faut dire que la croissance de Facebook est désormais tirée par les pays d’Amérique Latine, d’Afrique et d’Asie. Des territoires où le surf sur mobile a des chances de se développer plus rapidement que l’accès à internet à la maison. Facebook a donc tout intérêt à développer son application mobile, les futurs internautes de demain étant probablement plus sur smartphone que sur PC dans un avenir proche.

 Concernant les rumeurs de smarpthones, il faudra donc se contenter du X Phone de Google (Motorola) et du futur Surface Phone de Microsoft.

http://www.pcinpact.com/news/77211-facebook-ne-fabriquera-pas-smartphone-assure-mark-zuckerberg.htm

Facebook : à quoi s’attendre en 2013 ?


Le réseau social va assurément continuer d’évoluer l’année prochaine. Oui mais dans quelle direction ?

Facebook : à quoi s'attendre en 2013 ?Il ne s’est pas passé un mois sans que Facebook soit au centre de l’actualité en 2012, annonçant rachats, entrée en bourse ou plus récemment déploiement de nouveaux moyens de monétiser sa large audience ou encore de combler certains manques de contrôle dans les paramètres de confidentialité.

2013 sera à l’image de l’année précédente. Il faudra que le réseau social continue de proposer des nouveautés pour garder ses membres actifs et encourager de nouvelles inscriptions. Cnet.com voit se dessiner cinq tendances que le service en ligne pourrait suivre.

Monétisation de votre localisation

On a découvert cet été le service de géolocalisation que Facebook a ouvert : Places ou « Lieux » en français. On disait qu’il permettrait à Facebook d’engranger de nouveaux revenus publicitaires dès que cette fonction serait ouverte à la publicité.

C’est probablement ce qui risque de se passer grâce aux membres qui signalent qu’ils « aiment » un lieu. En fonction de votre localisation, de vos déplacements et habitudes Facebook pourrait proposer des remises, bons de réductions et autres incitations à la consommation en partenariat avec les commerces.

Intégration d’un système semblable à Yelp

Si le premier point semble probable, il manque toutefois à Facebook de la matière pour remplir un peu sa base de données avec des informations sur les commerces. Le rachat ou le développement d’un service proche de Yelp serait bienvenu pour le réseau social.

Yelp est un système de notation et partage de bonnes adresses locales entretenu par les clients internautes. Il sévit depuis 2004 aux Etats-unis et permet de laisser ou consulter des critiques sur les commerces, restaurants ou offres de services locaux.

Yelp

Tirer profit d’Instagram

On le sait désormais, il n’a jamais été ou il n’est plus question de revendre les photos des utilisateurs d’Instagram mais Facebook qui s’est offert la très populaire application de partage de photos au printemps 2012 ne compte pas en rester là.

Les moyens d’arriver à tirer profit de ce rachat sont nombreux. Outre les possibilités de publicité via la promotion de comptes d’entreprise évoqués lors de la dernière polémique, Facebook pourrait également cibler les publicités en fonction des centres d’intérêts révélés par les images.

Création d’une régie publicitaire

En marge du réseau social en lui même, Facebook pourrait bien offrir des services de diffusion de publicité sur des sites tiers. Cela aurait un sens grâce aux très nombreuses données qu’il récolte via Facebook connect qui sert à se connecter à d’autres services via un compte Facebook.

Selon un analyste de Robert W. Baird & Co cité par Cnet.com, ce point serait même en bonne place dans la liste des choses à accomplir dans le futur. Il faudra toutefois y aller doucement pour ne pas réveiller les réticences des utilisateurs lorsqu’ils découvriront sur des sites tiers des annonces en relation avec leur activité sur Facebook.

Développement de la « vente en ligne »

Dit comme ça cela parait peu évident, mais l’arrivée de Facebook Giftsque nous avions relayé montre que l’entreprise a déjà mis un pied dans le e-commerce. Avec cette nouveauté Facebook s’adresse aux commerces qui ne rechigneront pas à doper leurs ventes grâce au réseau social le plus puissant du monde.

Cette dernière nouveauté n’a pas encore été déployée dans tous les pays mais pourrait l’être dans les mois à venir. Elle est destinée à prendre place sur le site mais aussi sur les applications des smartphones.

Facebook cadeaux

En conclusion, que dire sinon que vous avez déjà probablement compris que Facebook va chercher à être le plus rentable possible en 2013. Il faudra y aller doucement, car si les utilisateurs sont bien présents aujourd’hui, rien ne dit qu’ils le seront encore demain si les publicités et autres offres commerciales envahissent leurs profils et leurs smartphones.

http://www.cnetfrance.fr/news/facebook-a-quoi-s-attendre-en-2013-39785696.htm

Instagram, l’appli photos pour smartphones, arrive sur la Toile !


L'application Instagram sur un terminal mobile.

Instagram, l’application très populaire permettant de prendreretoucher et partagerdes photos depuis son téléphone portable, qui n’était jusqu’à maintenant disponible que sur les smartphones, va être décliné sur le Web, a annoncé lundi la nouvelle filiale de Facebook.

« Dans les jours qui viennent, nous allons mettre en ligne sur le Web les pages Instagram des utilisateurs », est-il écrit sur le blog de l’entreprise. « Vous pourrezsuivre des utilisateurs, commenter et aimer leurs photos, changer votre profile facilement et ce directement sur le Web », est-il ajouté.

Cette nouvelle déclinaison de l’application, voulue par beaucoup de fans mais redoutée par d’autres qui craignaient de perdre la relative confidentialité de ce service, va rapprocher Instagram de Facebook. Instagram est devenue une filiale de Facebook en septembre. Le réseau social de Mark Zuckerberg avait racheté l’application pour téléphone portable pour un milliard de dollars.

Cette application avait été plébiscitée par les Américains la semaine dernière pourmontrer au monde, ou plus simplement à quelques amis, comment ils vivaient le passage du cyclone Sandy : plus d’un million de photos avaient été partagées en quelques heures.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/11/06/instagram-l-appli-photos-pour-smartphones-arrive-sur-la-toile_1786194_3234.html