La Publicité Mobile !


1) Les différentes formes publicitaires

  • Mots-clés
  • Affichage
  • Habillage des pages mobiles
  • Bilboard publicitaires

2) Les acteurs de la publicité mobile

  • Numéricâble (SFR)
  • Orange
  • Bouygues Telecom
  • Free

3) Exemple de publicité mobile

La Publicité Mobile chez Renault

Renault Publicité Mobile

La Publicité Mobile chez La Redoute

La Redoute Publicité Mobile

Ecrit et Publié par Bekir YILDIRIM

 

Le marketing viral, le marketing mobile et la publicité mobile


1) Le marketing viral :

– Le marketing viral : c’est le bouche à l’oreille online. c’est une forme de publicité ou le consommateur ou l’internaute diffuse le message de l marque sur Internet.

– Les avantages du marketing viral :

  • Simple
  • Rapide
  • Peu coûteux
  • Améliorer la visibilité

– les inconvénients du marketing viral :

  • Ne fonctionne que avec les bons produits
  • Lassitude du consommateur ou de l’internaute
  • Modification du message

2) Le marketing mobile :

– Le marketing mobile permet aux entreprises de faire du marketing par le biais des téléphones portables.

– Il y a un taux de lecture très important sur les téléphones portables

– Campagnes ciblées et relation de proximité

– Des diffusions rapide et simple

– Communication à travers les SMS, MMS ou les emails

3) La publicité mobile :

– Les formes publicitaires sont :

  • les mots-clés
  • l’affichage
  • habillage des pages mobiles
  • bilboard publicitaire

– Les acteurs de la publicité mobile :

  • SFR
  • Orange
  • Bouygues Telecom

– Dans le futur, il y aura une quantité importante de publicité dans les mobiles.

Ecrit par Bekir-Cem YILDIRIM

Publié sur Besocialweb

Instagram, pourquoi et comment l’intégrer à sa stratégie digitale !


Instagram, pourquoi et comment l’intégrer à sa stratégie digitale

ous qui n’aviez jamais envisagé de voir Instagram comme un « réseau social » dans la mesure où le recrutement d’abonnés était lent et inapproprié. Vous, qui ne pourriez considérer Instagram que comme un outil d’échange sympathique entre amis ou comme une « crise d’égo » à travers la publication journalière de vos muscles sous toutes les coutures.Vous vous trompez !

1 ) Être visible sous Instagram

Instagram est un outil qu’il faut dans un premier temps comprendre, tout comme Twitter à vrai dire.
Il ne s’agit pas de publier des photos et attendre que le vent vous porte, encore plus si vous publiez au nom d’une marque.
« Etre visible » sous Instagram implique d’intégrer les mots clefs qui seront les plus visibles pour la communauté, à l’aide du très célèbre #

Pour ce faire, voici le top 5 des hashtags imbattables qui vous permettront de percer à jour le secret du compte Instagram bien fourni.

  1. #LOVE ou #INSTALOVE
  2. #ME
  3. #CUTE
  4. #CAT
  5. #INSTAMOOD

Vous allez me dire, « ce ne sont quasiment que des mots anglais » et vous avez raison… Instagram qui compte aujourd’hui près de 100 millions d’abonnés dans le monde reste un outil anglophone.
La France, de plus en plus connectée n’est pas en reste et choisit de suivre la tendance de ce réseau, en utilisant régulièrement ces hashtags qui leurs sont familiers.

2 ) Vers un format publicitaire …

Et le ciblage ? Instagram récemment racheté par Facebook développera probablement sous peu son format publicitaire bien à lui. Le ciblage étant le point fort de Facebook, il ne saurait être mis de côté dans la stratégie de développement du réseau.

Ce format encore à l’essai aux Etats-Unis devrait faire ses preuves courant 2014. Pour le moment seuls les utilisateurs américains y ont accès sous la forme d’une photo avec le terme « Sponsored » affiché.

Intégrer Instagram aux plans de communication digitaux

Nous (l’agence Webmarketing & Co’m) proposons de plus en plus d’intégrer Instagram aux plans de communication digitaux B2C afin de prendre la vague, tout comme pour Google+.

La publicité donnera très certainement à ce réseau une tout autre envergure pour les marques. Cela en fait donc une affaire à suivre …

http://www.webmarketing-com.com/2014/02/06/25863-integrer-instagram-aux-plans-de-communication-digitaux

Les entreprises ne sont plus assez riches pour mal communiquer !


Les entreprises ne sont plus assez riches pour mal communiquer

Maximiser le multicanal ne sous-entend pas la multiplication des messages, ni un matraquage publicitaire mais plutôt la capitalisation sur une base de données digitales clients, en communiquant où et quand ils le souhaitent ! 

L’intérêt d’une solution multicanal, c’est sa globalité

De la PME au grand compte, l’entreprise doit  s’adapter à ce nouveau comportement mobile, autrement dit être plus que jamais à l’écoute constante de leurs clients. L’important réside dans la fait que le client doit percevoir le message (offres promotionnelles, invitation événementielle…) en temps réel et par le moyen le plus adapté à son mode de communication : par SMS, email, sur les réseaux sociaux, au sein d’un site mobile.

Une solution multicanal s’adresse donc à tout réseau de points de vente souhaitant mettre en place des campagnes de marketing relationnel digital sans avoir à traiter avec de nombreux intermédiaires (routeur emails/SMS, graphistes, agence de communication).

  • D’un point de vue purement pratique et économique, la valeur ajoutée apportée d’une plateforme complète est le regroupement des canaux numériques mais permet aussi la limitation des abonnements, les formations de personnel, les problèmes de comptabilité avec les CRM…
  • D’un point de vue marketing, une solution tout en un combine toutes les dernières innovations : géolocalisation des contacts, m-couponning, relance sur un autre canal…

Enfin, par son ergonomie et sa simplicité d’utilisation, elle doit répondre parfaitement à chaque organisation afin d’être déployée facilement pour un usage en toute autonomie.

Marketeo, la réponse multicanal aux entreprises

La nouvelle version de la seule plateforme combinant création de sites mobiles, envoi SMS, emails et diffusion sur les réseaux sociaux… s’adapte aisément au besoin multicanal des réseaux de points de vente.

Une bibliothèque de modèles d’e-mail et de site mobile indispensables ! Une solution multicanal doit faciliter la création d’e-mailings et celle de sites mobiles attractifs et interactifs.

Exclusivité Marketeo : enrichie de templates par secteur d’activité, la plateforme permet à chaque point de vente, l’envoi de messages adaptés avec pilotage national des campagnes. Une banque d’images permet de choisir parmi un large choix de visuels celui qui convient le mieux à une campagne. Des thématiques sont ainsi proposées afin de faciliter l’utilisation.

Capture_Marketeo_email_responsive

Vidéo, site mobile et QRcode : le triplé gagnant interactif !

Pour rendre une PLV dynamique, Marketeo permet l’import d’une vidéo dans un site mobile. Il est ensuite possible de relayer ce site mobile via un QRcode imprimé dans un point de vente. De cette manière le consommateur peut flasher le QRCode et obtenir une vidéo de l’article en situation.

Site mobile

Le responsive à l’honneur dans Marketeo

Pensons finger-friendly ! Les consommateurs sont d’abord devenus internautes et maintenant mobinautes, Marketeo permet d’envoyer des e-mailings en proposant des modèles qui s’adaptent au support sur lequel ils seront lus : smartphones, ordinateurs, tablettes… Il ne reste à l’utilisateur qu’à importer/choisir ses visuels et son message.

Un tableau de bord complet et des statistiques optimisées

La plateforme de marketing multicanal Marketeo devient l’outil de gestion central de toutes les campagnes de communication digitales de votre réseau de point de vente. En un clin d’œil, les statistiques du site mobile créé ou encore les ratios de performances par canal sont consultables. Ainsi, les utilisateurs adaptent aisément le message ou l’heure d’envoi d’une campagne afin de générer au mieux leur R.O.I. et en toute autonomie.

http://www.webmarketing-com.com/2013/05/30/21628-entreprises-plus-assez-riches-pour-mal-communiquer

Les twittos mobiles : une cible idéale pour les annonceurs !


Sommaire : Une nouvelle étude Compete Pulse révèle que les utilisateurs mobiles de Twitter sont plus engagés que les autres usagers du réseau social. 86% de ces mobinautes consultent la twittosphère plusieurs fois par jour et comptent 11 marques ou plus parmi leurs abonnements.

Voilà qui devrait intéresser les publicitaires : Twitter déclare avoir des utilisateurs plus jeunes, plus actifs et plus fidèles. La plateforme de microblogging a récemment publié une série de statistiques réalisées avec Compete Pulse et affirme que son audience mobile est plus engagée auprès des marques. Une annonce destinée, on peut s’en douter, à séduire de nouveaux annonceurs !

L’étude en question dresse donc le portrait des utilisateurs mobiles aux États-Unis. Parmi eux, 96% sont susceptibles de suivre plus de 11 marques ; contre une moyenne de 5 si l’on s’intéresse aux twittos de manière générale.

Comme annoncé précédemment, l’engagement est plus fort sur les mobiles. Avec 63% de clics sur des liens publicitaires, 78% de retweets et 85% d’ajouts en favori, les mobinautes deviennent une cible importante à valoriser, sachant que 86% d’entre eux consultent le réseau social plusieurs fois par jours. Le rapport de Compete Pulse révèle également que 52% des 18-34 ans utilisent principalement Twitter via un appareil mobile. Au final, les annonceurs créent le message et l’utilisateur devient véritablement un relais puissant. Bien sûr, on pouvait se douter de la chose mais les chiffres viennent confirmer le tout.

Plus d’interactions sur mobiles

À partir de ce constat, les entreprises se doivent d’adapter leurs publicités au format Twitter. Limité à 140 caractères sur la plateforme sociale, il faut évidemment aller à l’essentiel, l’objectif étant de proposer la meilleure expérience qui soit. Côté contenu, l’environnement web créé par les annonceurs doit alors être optimisé pour l’affichage mobile, ce qui sous-entend aussi le développement de nouvelles stratégies de ciblage. L’analyse précise qu’en ce concentrant sur les 18-34 ans l’impact sera beaucoup plus efficace, car plus de la moitié de cette tranche d’âge se connecte via un téléphone.

Sachant également que 66% des utilisateurs tweetent en regardant la télévision, il est possible d’imaginer des messages liés à la programmation pour profiter d’un « buzz ». Pour certains la moitié du chemin est fait. Compete Pulse explique clairement que les marques disposant déjà d’une stratégie TV n’ont qu’à intégrer Twitter pour développer une politique cross-média. Facile à dire mais toujours plus complexe à mettre en œuvre !

Le donnant-donnant

Si le rôle collaboratif des utilisateurs mobiles est une évidence ici, il est tout de même important d’en avoir conscience, voire de le prendre en considération. En suivant plus de 11 marques, les twittos attendent en retour un geste, un service… quelque chose ! Un grand nombre d’entreprises l’ont déjà compris. Cela peut simplement être de l’information en temps réel et/ou une aide à la prise de décision. En bref, l’expérience utilisateur doit être la plus complète possible et, dans le cas présent, Twitter semble aujourd’hui faire l’affaire.

Malgré les résultats plutôt prometteurs de cette étude, il est important de rappeler que Twitter fait face à une forte concurrence sur le marché de la publicité mobile. D’après certaines estimations, le site de microbloging gagnerait plus que Facebook ou Apple mais Google reste toutefois largement en tête.

http://www.zdnet.fr/actualites/les-twittos-mobiles-une-cible-ideale-pour-les-annonceurs-39787294.htm

L’IMPORTANCE DU MOBILE DANS VOTRE STRATÉGIE DE COMMUNICATION !


L’importance du mobile dans votre stratégie de communication

Tout au long des derniers mois, vous êtes sûrement tombés sur de nombreux articles parlant de la croissance du mobile, et à quel point il est important d’avoir une « stratégie mobile« . De plus en plus d’activités en lignes se font désormais via les smartphones ou encore les tablettes. Les usages des consommateurs se modifient : deux-tiers des téléspectateurs regarderaient la télévision avec leur mobile dans les mains ou leur tablette sur les genoux, et il s’agit d’épouser ces changements pour conserver le lien avec des publics de plus en plus sollicités…

Le mobile et la télévision

Les tablettes et les smartphones deviennent des second écrans omniprésents. Aujourd’hui, de nombreux internautes restent sur les réseaux sociaux tout en regardant la télévision. Les programmes diffusés sont désormais de potentiels outils pour les équipes marketing qui devront créer de nouvelles formes de publicités afin de générer des ventes.

Twitter a déjà l’avantage dans ce domaine. Aux Etats-Unis, des chaînes de diffusion de séries ont déjà proposées aux téléspectateurs de choisir la fin d’un épisode en utilisant un hashtag précis. En France, les marques et les agences commencent aussi à articuler leur communication entre les deux écrans, comme par exemple SFR avec sa campagne « 4G ready », qui proposait de « shazamer » sa publicité en renvoyant le téléspectateur vers une version longue du spot mais aussi et surtout vers le site marchand.

La télévision devient interactive  Les téléspectateurs commentent et échangent pendant les moments de diffusion. Les programmes devront trouver un moyen d’impliquer la stratégie mobile avec les votes et les commentaires, la télé devenant omniprésente grâce à des applications mobiles de plus en plus évoluées. Ce sera le défi principal cette année notamment pour les sociétés de production, les diffuseurs et les régies publicitaires, qui devront fabriquer des prolongements aux programmes TV et concevoir des programmes adaptés à cette double consommation instantanée. Ils pourront alors développer une nouvelle source de recettes commerciales.

Responsive design

Le mobile et les réseaux sociaux

Si la révolution mobile est arrivée en 2012, 2013 va renforcer sa position. L’utilisation des réseaux sociaux sur les appareils mobiles va grandir rapidement. Les personnes partageront de plus en plus ce qui se passe en temps réel. Elles s’attendent donc à des versions mobiles de leurs sites favoris ou encore a des applications dédiées. Toutes les nouvelles applications qui auront du succès devront être intégrées aux réseaux sociaux afin de pouvoir partager encore plus et engager les utilisateurs.

Si vous ne possédez pas de stratégie mobile, vous risqueriez d’accumuler beaucoup de retard. Le responsive design pour votre site est un must, les personnes qui veulent avoir un aperçu rapide d’un site utilisant désormais leur tablette ou leur smartphone. Vous risquez de les agacer si le contenu n’est pas « mobile friendly », et vous prendrez de l’avance sur vos concurrents qui n’ont pas encore pris le réflexe d’adapter leur site.

Vous pouvez par exemple rajouter un localisateur sur votre site mobile afin que la personne puisse partager sa position. Faites bien attention à ce que votre contenu (e-books, vidéos ou images) soit adapté au format mobile. Essayez également de placer un QR près de votre point de vente physique qui mène vers votre page Facebook et offre des goodies aux consommateurs (coupon de réduction si ils « aiment » votre page).

2013 offrira donc de nombreuses opportunités et challenges. Les sites « mobile ready » auront plus de visites, et plus les consommateurs passeront du temps sur leur appareil mobile, plus ils passeront du temps en ligne.  Les stratégies mobiles deviendront essentielles pour les entreprises qui devront capitaliser la présence permanente de leurs clients sur Internet. De nombreux moyens apparaîtront afin de connecter l’environnement physique et virtuel, tel que le cross-canal par exemple, qui vous aideront à vous rapprocher de vos clients.

http://www.webmarketing-com.com/2013/01/31/18852-mobile-strategie-communication

Facebook généralise son service de publicité sur mobile !


Business – Après une période test, le service est ouvert aux développeurs et aux éditeurs. Ils peuvent désormais faire de la pub pour leurs applications à travers la version mobile du réseau social.

Elles était attendue par les investisseurs et les marchés. Facebook sur mobile accueille aujourd’hui de la publicité. Le réseau social va enfin pouvoir monétiser sa formidable audience sur ce support (550 millions d’utilisateurs).

L’objectif est de rassurer sur la stratégie mobile de Facebook identifiée comme un talon d’Achille dans son business modèle. « Facebook n’a pas directement généré de revenus significatifs sur la téléphonie mobile et sa capacité à le faire avec succès reste à prouver », avait reconnu l’entreprise avant son entrée en bourse

Le principe est simple : permettre aux développeurs et aux éditeurs de promouvoir leurs applications iOS ou Android à travers des publicités insérées dans le fil d’actualité qui renverront l’internaute vers l’App Store d’Apple ou le Google Play afin de télécharger l’application mise en avant.

Facebook offrira aux annonceurs des outils de mesure afin d’évaluer l’efficacité de ces publicités et de ciblage à condition d’utiliser la dernière version du SDK.

http://www.businessmobile.fr/actualites/facebook-generalise-son-service-de-publicite-sur-mobile-39783719.htm