L’Inbound Marketing ou l’Outbound Marketing


L’Inbound marketing et l’Outbound marketing ont un objectif final commun : « gérer du lead ». Ces deux pratiques sont de fait des alliées. Alors pourquoi faudrait-il choisir entre l’un ou l’autre ? Pourtant l’Inbound marketing et Outbound marketing sont trop souvent dissociées dans les stratégies marketing.

Qu’est-ce que l’Inbound Marketing et l’Outbound Marketing ?

1) Inbound Marketing (Internet)

L’Inbound Marketing (ou « marketing sortant ») est une stratégie plus récente qui fait suite à l’évolution du comportement des consommateurs.

Désormais on ne fait plus la promotion d’un produit ou d’un service : on informe « Market less, inform more »  

Cette technique vise à faire venir un prospect naturellement vers vous en lui proposant un contenu informatif et enrichissant pour lui. Il n’en sera que plus qualifié.

Des exemples d’Inbound Marketing : les articles de blog d’experts, des tribunes dans les médias, les livres blancs, etc.

2) Outbound Marketing (Média)

L’Outbound marketing (ou « marketing entrant ») consiste à aller chercher le client via la communication de masse.

On peut aussi l’assimiler à de la prospection.

Quelques exemples d’Outbound Marketing : les salons, les publicités télévisées, les spots radio ou encore l’affichage, etc.

Article 2 Inbound Marketing vs Outbound Marketing 23 Janvier 2016

Ecrit et Publié par Bekir YILDIRIM

 

Référenceur : Référencer et apporter des clics sur les sites web !


Qu’est-ce qu’un référenceur ?

Le métier de référenceur a pour objectif d’accroître la visibilité et l’audience des sites Internet tout en rendant plus accessibles les différentes informations aux internautes.

Ce métier comporte plusieurs facettes et touche les domaines marketing, commercial et technique.

La dimension marketing se situe sur un plan stratégique. Le chargé de référencement doit définir les axes stratégiques du référencement, c’est à dire quelle activité doit être mise en avant et quelle est la cible principale visée. Puis, une réflexion sur les mots clés, les expressions, les outils de recherche et les annuaires peut être effectuée.

Le travail technique est un travail de veille effectué soit sur les sites et les forums spécialisés, soit directement à la source en surveillant le mode de fonctionnement et d’indexation des outils de recherche. Le référenceur doit procéder à l’optimisation du site en fonctions des mots et expressions choisis.

Ensuite, le référenceur peut opérer la soumission manuelle sur les outils de recherche, qui se poursuit par le contrôle de la prise en compte du référencement et la création de rapports d’audit de positionnement.

L’activité commerciale liée au référencement comporte deux phases : prospection et suivi. La prospection à destination des responsables de sites s’accompagne par la négociation et la mise en place de partenariats. Le suivi porte sur le bilan de la campagne de référencement.

Le référenceur est chargé tout d’abord d’auditer les sites pour découvrir tout ce qui peut être gênant ou bloquant pour les robots des moteurs de recherche. Il fournit ensuite des préconisations pour régler ces problèmes et propose des améliorations.

Il définit également des objectifs de positionnement sur les moteurs de recherche, en déterminant les expressions ou mots clés à cibler pour obtenir du trafic ou des ventes. Le référenceur élabore la liste des outils de recherche sur lesquels le site sera indexé.

Il travaille également la « popularité » de son site en négociant ou en obtenant des liens depuis d’autres sites vers le sien. Il suit toutes les modifications d’un site internet pour s’assurer de leur conformité avec les règles d’optimisation pour les moteurs de recherche.

Il gère les campagnes d’affiliation, de liens sponsorisés, de publicité sur les moteurs de recherche. Il rédige des rapports, tient à jour des tableaux de bord, et assure le suivi de référencement tout en cherchant constamment à l’améliorer.

Domaine et périmètre d’intervention

Le chargé de référencement intervient fonctionnellement sur des dossiers gérés aussi bien par les départements techniques que marketing et communication de l’entreprise.

Il est amené à collaborer avec tous les acteurs qui interviennent sur la gestion d’un site web : directeurs techniques, développeurs, hébergeurs, web designers, responsables marketing, communication, commerciaux…

Le plus souvent, il est amené également à négocier et à intervenir sur les dossiers d’échanges et de partenariats, ce qui l’amène à dialoguer avec les responsables d’autres sites internet.

Le métier réclame par ailleurs une autoformation permanente pour suivre l’évolution rapide des moteurs et des techniques, ce qui nécessite la participation fréquente à des séminaires ou à des rencontres, la participation à des forums de discussions et la lecture de blogs spécialisés.

Ecrit et publié par Besocialweb

Les entreprises 2.0 !


Avec la crise économique et financière qui a touché tous les pays du monde entier, les entreprises sont de plus en plus obligées de restreindre leurs budgets pour des projets plus importants que de les utiliser pour des moyens de communication comme la radio, la publicité, la presse, etc.

Aujourd’hui les entreprises françaises font de plus en plus appel aux réseaux sociaux pour leur communication car celles-ci sont la nouvelle génération d’informations entre les hommes et les femmes, c’est gratuit, c’est un atout pour les entreprises et ils permettent de faire connaître son entreprise (objectif cognitif).

Avec l’arrivée du web 2.0, les réseaux sociaux sont devenus de plus en plus importants aux yeux des entreprises car aujourd’hui plus besoin de dépenser des sommes et des sommes pour se faire connaître auprès de sa clientèle ou de ses prospects, les réseaux sociaux permettent de se faire connaître à travers tous les moyens du web 2.0.

Les 5 raisons les plus importantes qui poussent les entreprises à utiliser les réseaux sociaux sont :

1) Promotion de nouveaux produits (lancement)

Les réseaux sociaux permettent aux entreprises de promouvoir et présenter leurs nouveaux produits ou gamme de produits ou bien leurs nouveaux services mis en place.

2) Augmentation de la notoriété de la marque

La notoriété de la marque des entreprises peut augmenter en utilisant les réseaux sociaux.

3) Augmentation du taux de fidélisation

Les réseaux sociaux permettent aux entreprises d’augmenter leur taux de fidélisation. Avec celle-ci, les entreprises pourront fidéliser leurs clients en leurs proposant des avantages et même des promotions liées aux produits ou aux services proposés.

4) Acquisition de nouveaux clients/prospects

L’objectif des entreprises est d’acquérir un maximum de clients ou de prospects dans le but de générer de bons profils et de bons chiffres d’affaires : ainsi les réseaux sociaux peuvent être un bon moyen pour acquérir de nouveaux clients, prospects ou leads. 

5) Générer et Augmenter le trafic

Le fait qu’une entreprise soit sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Google+, YouTube, Viadeo, Linkedin, Instagram, etc., peut lui permettre de générer et augmenter son trafic sur son site web.

Ecrit par Bekir-Cem YILDIRIM

Publié par Besocialweb

Les outils de communication gratuit pour les entreprises !


Vous avez décidé de lancer votre propre activité, vous êtes une nouvelle start-up, entrepreneur, un jeune blogueur ou nouveau sur le monde du travail et vous n’avez pas d’argent ou peu de budget pour vous faire connaître, voici les différents outils de communication ou vous n’aurez pas besoin de dépenser un seul euro :

  • Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+, Instagram, Pinterest, etc.)
  • Les réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo, Xing, Wizbii, Yupeek, etc.)

  • Les blogs (WordPress, Blogger, Scoop.it, Tumblr, Wix, etc.)

  • Les forums 

  • L’échange de lien entre professionnels

  • Les sites spécialisées

  • Les plateformes de vidéos (YouTube, Dailymotion, Vimeo, etc.) 

Ecrit par Bekir-Cem YILDIRIM

Publié sur le blog Besocialweb

L’IMPORTANCE DU MOBILE DANS VOTRE STRATÉGIE DE COMMUNICATION !


L’importance du mobile dans votre stratégie de communication

Tout au long des derniers mois, vous êtes sûrement tombés sur de nombreux articles parlant de la croissance du mobile, et à quel point il est important d’avoir une « stratégie mobile« . De plus en plus d’activités en lignes se font désormais via les smartphones ou encore les tablettes. Les usages des consommateurs se modifient : deux-tiers des téléspectateurs regarderaient la télévision avec leur mobile dans les mains ou leur tablette sur les genoux, et il s’agit d’épouser ces changements pour conserver le lien avec des publics de plus en plus sollicités…

Le mobile et la télévision

Les tablettes et les smartphones deviennent des second écrans omniprésents. Aujourd’hui, de nombreux internautes restent sur les réseaux sociaux tout en regardant la télévision. Les programmes diffusés sont désormais de potentiels outils pour les équipes marketing qui devront créer de nouvelles formes de publicités afin de générer des ventes.

Twitter a déjà l’avantage dans ce domaine. Aux Etats-Unis, des chaînes de diffusion de séries ont déjà proposées aux téléspectateurs de choisir la fin d’un épisode en utilisant un hashtag précis. En France, les marques et les agences commencent aussi à articuler leur communication entre les deux écrans, comme par exemple SFR avec sa campagne « 4G ready », qui proposait de « shazamer » sa publicité en renvoyant le téléspectateur vers une version longue du spot mais aussi et surtout vers le site marchand.

La télévision devient interactive  Les téléspectateurs commentent et échangent pendant les moments de diffusion. Les programmes devront trouver un moyen d’impliquer la stratégie mobile avec les votes et les commentaires, la télé devenant omniprésente grâce à des applications mobiles de plus en plus évoluées. Ce sera le défi principal cette année notamment pour les sociétés de production, les diffuseurs et les régies publicitaires, qui devront fabriquer des prolongements aux programmes TV et concevoir des programmes adaptés à cette double consommation instantanée. Ils pourront alors développer une nouvelle source de recettes commerciales.

Responsive design

Le mobile et les réseaux sociaux

Si la révolution mobile est arrivée en 2012, 2013 va renforcer sa position. L’utilisation des réseaux sociaux sur les appareils mobiles va grandir rapidement. Les personnes partageront de plus en plus ce qui se passe en temps réel. Elles s’attendent donc à des versions mobiles de leurs sites favoris ou encore a des applications dédiées. Toutes les nouvelles applications qui auront du succès devront être intégrées aux réseaux sociaux afin de pouvoir partager encore plus et engager les utilisateurs.

Si vous ne possédez pas de stratégie mobile, vous risqueriez d’accumuler beaucoup de retard. Le responsive design pour votre site est un must, les personnes qui veulent avoir un aperçu rapide d’un site utilisant désormais leur tablette ou leur smartphone. Vous risquez de les agacer si le contenu n’est pas « mobile friendly », et vous prendrez de l’avance sur vos concurrents qui n’ont pas encore pris le réflexe d’adapter leur site.

Vous pouvez par exemple rajouter un localisateur sur votre site mobile afin que la personne puisse partager sa position. Faites bien attention à ce que votre contenu (e-books, vidéos ou images) soit adapté au format mobile. Essayez également de placer un QR près de votre point de vente physique qui mène vers votre page Facebook et offre des goodies aux consommateurs (coupon de réduction si ils « aiment » votre page).

2013 offrira donc de nombreuses opportunités et challenges. Les sites « mobile ready » auront plus de visites, et plus les consommateurs passeront du temps sur leur appareil mobile, plus ils passeront du temps en ligne.  Les stratégies mobiles deviendront essentielles pour les entreprises qui devront capitaliser la présence permanente de leurs clients sur Internet. De nombreux moyens apparaîtront afin de connecter l’environnement physique et virtuel, tel que le cross-canal par exemple, qui vous aideront à vous rapprocher de vos clients.

http://www.webmarketing-com.com/2013/01/31/18852-mobile-strategie-communication

Touch Media lance les pages Viadeo Entreprises au Maroc


Touch Media, acteur majeur du secteur de la communication en ligne au Maroc, vient de se lancer en Tunisie, par l’entremise de sa filiale tunisienne, Network of Africa. Touch Media a récemment lancé, en exclusivité au Maroc, des Pages Viadeo Entreprises, à même de permettre aux sociétés d’avoir une présence et une visibilité améliorée sur le premier réseau social professionnel au Maroc.

Selon le portail technomag.ma, pas moins d’un tiers des recherches effectuées sur Viadeo contiennent le nom d’une entreprise. «C’est pour cette raison que le réseau social a mis en place les Pages Entreprises, permettant de présenter les différentes facettes d’une entreprise à ses abonnés à travers quatre onglets de contenu», précise la source.

En effet, la page d’accueil contient quatre onglets, à savoir Panorama, Carrières & Jobs, Discussions et Libre. L’onglet « Panorama » permet de présenter l’entreprise de manière générale ; celui « Carrières et Jobs », orienté recrutement et ressources humaines, met à sa disposition un espace pour la promotion de la marque employeur ; l’onglet « Discussions » est destiné à l’actualité de l’entreprise et à l’interaction avec ses membres ; le quatrième onglet « Libre » offre à l’entreprise la possibilité de promouvoir le contenu qu’elle souhaite.

Pour le directeur général de Touch Media, Mohammed Mezian, «les Pages Entreprise Viadeo sont de véritables vitrines ouvertes sur le plus large réseau social professionnel au Maroc», puis d’explique que: «au delà du gain en visibilité et notoriété sur le réseau social, les Pages Entreprise de Viadeo apportent un réel plus en termes d’attractivité de l’entreprise vis-à-vis des recrues potentielles, et lui permet de fédérer sa communauté à travers une vraie interaction sociale avec ses adhérents».

Et ce n’est pas tout, puisque « Les Pages Entreprises de Viadeo » offrent également de nombreuses fonctionnalités pratiques, entre autres le listing automatique des salariés de l’entreprise inscrits sur Viadeo, la possibilité de s’abonner à l’entreprise et recevoir en priorité son fil d’actualité, d’éditer un blog et de modérer un espace de discussion pour les followers, ainsi que le référencement de l’entreprise sur l’annuaire Viadeo et sur les moteurs de recherches.

En résumé, l’offre des Pages Entreprises de Viadeo est déclinée en trois niveaux de services, à savoir «Présence, Visibilité et Notoriété», avec des fonctionnalités adaptées au niveau d’engagement que l’entreprise souhaite avoir sur le réseau social. Voilà qui devrait intéresser à plus d’un titre les entreprises tunisiennes, surtout par les temps qui courent.

Par ailleurs, nous apprenons que Touch Media a également été lancé en Tunisie, par l’entremise de sa filiale tunisienne, Network of Africa. Et aux dernières nouvelles, il y aurait beaucoup de demandes d’abonnement de la part des entreprises tunisiennes. En attendant ces abonnements, on a déjà remarqué la présence de certaines entreprises en termes de publicité sur les pages Viadeo Tunisie.

http://www.tekiano.com/net/web-20/6589-touch-media-lance-les-pages-viadeo-entreprises-au-maroc-.html