Email Responsive : les 5 mauvaises excuses des annonceurs !


Email Responsive : les 5 (mauvaises) excuses des annonceurs

Selon une récente infographie éditée par notre partenaire Litmus, 47% des emails sont ouverts sur des supports mobiles (smartphones/tablettes). Et si cette tendance poursuit sa course folle, ce taux devrait dépasser les 50% d’ici la fin d’année 2013… Des chiffres qui donnent le vertige et devraient (nous l’espérons) pousser les annonceurs encore réticents – en BtoB comme en BtoC – à envisager (c’est un début) d’utiliser le responsive design pour leurs communications à destination de leurs prospects et clients…

Petit florilège des (mauvaises) excuses communément reprises par nos clients et prospects…

***

1 / « On a déjà des templates bien définis, et notre charte… Il faut respecter la chaaarte ! »

L’érosion des taux d’ouvertures et de clics, l’engorgement des boîtes de réception, la sanction immédiate que représentent un désabonnement ou une plainte, etc. Ces écueils sont autant d’indices qui devraient vous pousser à remettre en cause le contenu rédactionnel et la charte graphique de votre newsletter. Le responsive design peut vous y aider !

Vos destinataires seront ravis d’avoir des emails très esthétiques, adaptés à leurs terminaux de lecture et à leurs nouveaux modes de consommation en situation de mobilité. Le responsive design peut donc représenter une formidable opportunité de renforcer votre image de marque : celle d’une société à l’écoute des ses utilisateurs, capable de se réinventer et de proposer des supports innovants !

>> Prenez le temps d’analyser vos statistiques de campagnes pour identifier, dans vos messages, ce qui « marche » et ce qu’il serait possible d’optimiser : vos sujets sont-ils porteurs (rubriques les plus cliquées, les moins lues, etc.), les mises en avant fonctionnent-elles (édito, offres promotionnelles, etc.) entre autres ? Le responsive design peut vous permettre d’optimiser votre rubriquage en réagencant vos zones de textes, vos visuels, vos liens… Simplifiez vos contenus, rendez les plus synthétiques, plus faciles à lire et interactifs, surtout sur mobiles ! Et n’oubliez pas que le mode tactile – le doigt étant moins précis qu’une souris – implique de plus importantes zones de clics !

Statistiques LinkStats - wewmanager - EmailStrategie

Alors oui, cela peut prendre du temps, nécessiter quelques arbitrages en interne, mais retenez que le responsive design est GENERATEUR DE PROFITS (plus d’ouvertures = plus de clics = plus de leads = plus de ventes) !

***

2 / « Mon destinataire ira voir mon message sur son ordinateur s’il ne s’affiche pas correctement sur son mobile… »

FAUX ! Plus de 80% des mobinautes vont supprimer un email non optimisé pour leur support de lecture. Comme dans la vie, on a malheureusement qu’une seule fois l’occasion de faire une bonne première impression…

***

3 / « Ce n’est pas au point, cela ne fonctionne pas partout… Il y a trop de supports différents… »

Le responsive design s’appuie sur les media queries (NB : les media queries permettent de détecter la résolution d’écran du support et de s’adapter automatiquement à chaque taille d’écran). Mais certaines messageries ne les supportent pas : parmi les plus connues, Gmail et ses Gmail Apps (pour iPhone et Android).

Petit aperçu des clients mails les plus utilisés, toujours selon notre partenaire Litmus :

1 / Apple iPhone (24%)

2 / Outlook (17%)

3 / Apple iPad (12%)

4 / Google Android (9%)

5 / Apple Mail (8%)

6 / Outlook.com (7%)

7 / Yahoo! Mail (7%)

8 / Gmail (3%)

9 / Windows Live Mail (3%)

10 / Windows Mail (2%)

Comme vous pouvez le constater, les 3 premiers clients mails gèrent les media queries et représentent à eux seuls 53% de parts de marché…

Evidemment, il s’agit de consulter vos propres statistiques et de comparer ces résultats généraux à ceux de vos propres bases de données… Attention : un possesseur d’iPhone peut consulter ses messages sur plusieurs apps (Apple Mail, Gmail, Mailbox, etc.). Pour être sûr de l’affichage optimal de votre email dans toutes ces messageries, le plus sûr est de tester votre emailing (avant l’envoi) sur un outil d’email rendering qui vous permettra de vérifier l’aperçu de votre mail sur les différentes messageries.

Email Preview - wewmanager - EmailStrategie

4 / « Je n’ai pas les ressources en interne… » et son corollaire « Je n’ai pas le budget… »

De nombreux prestataires et outils (gratuits ou payants) proposent de créer très simplement des emails responsive. Mais ces solutions sont généralement à réserver aux initiés car difficiles à prendre en main…

En revanche, responsivEditor ne nécessite aucune connaissance HTML. Il vous permet de  créer en quelques clics vos emails et landing pages responsive ou de personnaliser les modèles de votre galerie de templates « mobile-friendly » customisables (collection de messages conçue et régulièrement mise à jour par des experts en délivrabilité, gabarits newsletters, invitations, landing pages, etc.).

Editeur HTML WYSIWYG responsive  - responsivEditor - EmailStrategie

5 / « Je n’ai pas de site mobile ! »

Pas besoin d’avoir un site mobile pour faire des emails responsive ! Une ou plusieurs landing pages adaptées (formulaire, message de confirmation, etc.) vous permettront de couvrir tout votre parcours utilisateur ! Landing pages que vous pouvez créer tout aussi simplement que vos emailings avec responsivEditor !

Et vous ? Quels sont vos (mauvaises) excuses ? Celles de vos clients / prospects ?

http://www.webmarketing-com.com/2013/10/01/23466-email-responsive-les-5-mauvaises-excuses-annonceurs

Publicités

Une réponse à “Email Responsive : les 5 mauvaises excuses des annonceurs !

  1. Pingback: Email Responsive : les 5 mauvaises excuses des ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s