Le Community Manager n’existe plus, vive le Ninja de Communautés !


Tout community manager le sait, ce nom de poste n’est pas facile à porter. Il suffit de répondre à la fameuse questions « Tu fais quoi dans la vie » et de regarder la réaction de la personne en face pour le remarquer. Cet anglicisme n’est plus qu’un mauvais souvenir. La fameuse Commission générale de terminologie et de néologie a ainsi mis fin à l’utilisation de ce nom, remplacé par un terme bien français : l’animateur(trice) de communauté ou le (la) gestionnaire de communauté.

Qu’est-ce qui change pour le CM ?

Rien. Pour beaucoup, leur titre restera Community Manager. Tant mieux, cela nous évitera que Pôle Emploi nous demande si nous avons le BAFA. De toute façon, entre les Community Manager, il y a les Social Media Manager, Social Media Strategist, des Webmaster, des Moderator, des Animator, plus personne ne sait ce qu’ils font vraiment tous ces gens, alors leurs traductions…
Le Community Manager n’existe plus, vive le Ninja de Communautés ! Il s’adapte à toutes les entreprises, chez l’une, il fera des newsletters, chez l’autre, il mettra en place des applications mobiles, chez la suivante, il postera des chatons sur Facebook, pour une autre il jouera le SAV, encore une autre, il sera le bouc-émissaire quand le site Web plante, continuons, il sera aux relations publiques, dans une autre, chasseur de tête sur LinkedIn et enfin, il terminera sa carrière à faire des media-planning en tannant ses homologues qu’il faut faire le boulot.

Wahou le ninja.

Qu’est-ce qui change pour les RH ?

Rien. Les recruteurs plus que jamais seront paumés devant cet amoncellement de titres si bien qu’ils se raccrocheront à ceux qu’ils connaissent. Enfin, ceux qu’ils croient connaître, la majorité n’étant pas capable de faire la différence entre un développeur PHP et un développeur JAVA, entre un Community Manager, Webmaster ou PR Manager (tout fini en « eur », il y a une enquête à mener). Rassurez-vous, vous continuerez de lire qu’il vous faut maîtriser toute la suite Adobe ainsi que 3 ou 4 langues (au cas où), connaître sur le bout des doigts Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram (oui ils continueront de ne pas vous demander Google+), savoir réparer un site codé avec les pieds à une époque où les entreprises ne se souciaient pas d’Internet, ne pas écrire comme un charretier, accessoirement gérer des communautés, savoir compter 2 par 2 et lasser vos chaussures.

Rien de nouveau.

Ninja de communauté
Forme développée : Ninja de communauté en ligne
Domaine : Communication-Marketing-Guruisme-Economie et gestion d’entreprise
Synonyme : Acro-combattant de communauté
Définition : Personne chargée de développer la présence sur la toile d’une organisation publique ou privée en fidélisant un groupe d’internautes et en animant ses échanges dans des réseaux sociaux, des médias en ligne ou des forums. Elle est aussi la préposée au café et assure la relève du service technique.

Equivalent étranger : community ninja

http://www.pierrickvalin.com/social-media/182-le-community-manager-nexiste-plus-vive-le-ninja-de-communautes/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :