Pinterest veut s’installer parmi les géants du Web !


Pinterest attire à la fois les mères de famille américaines et les jeunes technophiles du monde entier. - Photo Pinterest

Le réseau social basé sur l’image ne prévoit pas de déploiement massif à l’international.

Après le buzz, la croissance maîtrisée. Il y a un an, tout le monde ne parlait que de Pinterest. Le réseau social sur lequel on peut « épingler » des images attirait alors les curieux et connaissait une croissance fulgurante, supérieure à celles de Facebook ou Twitter à leurs débuts. Aujourd’hui, la croissance est moins forte mais Pinterest est passé de 20 millions d’utilisateurs il y a un an à 48 millions aujourd’hui (source comScore). Le trou d’air qu’ont connu d’autres start-up prometteuses telles que Quora a donc été évité.

«  Nous avons deux types d’utilisateurs : un public féminin, peu urbain en particulier aux Etats-Unis, et une cible plus jeune, plus technophile et plus urbaine à l’international », explique le directeur de la communication de Pinterest, Barry Schnitt. Le « site du Middle West », comme il a été surnommé par les médias américains, s’est créé une forte communauté parmi les mères de famille de l’Amérique moyenne parce que ses fondateurs avaient à ses débuts testé le service sur une communauté de blogueuses. Mais il serait donc en train de muter. Une certitude : Pinterest prend à fond le virage du mobile, la majorité de son audience provenant désormais des smartphones et tablettes. En France, il était même fin 2012, selon Médiamétrie, le deuxième réseau social le plus consulté sur tablettes derrière Facebook, avec un million de visiteurs uniques. La société met aussi en place des structures pour assurer une croissance pérenne, bien aidée, il est vrai, par deux levées de fonds, de 100 millions de dollars en mai 2012 puis de 200 millions en début d’année . Aux côtés de gros fonds d’investissement, comme Andreessen Horowitz ou Bessemer Ventures, on retrouve désormais le géant japonais du e-commerce Rakuten.

120 personnes et un hangar

La présence de ces investisseurs n’a pas changé le mode de fonctionnement de cet ovni sur la scène technologique californienne. Au contraire d’un Groupon, qui avait ouvert des bureaux partout dans le monde et engagé une armée de commerciaux, Pinterest a préféré se concentrer sur son produit. La start-up a embauché essentiellement des designers, des ingénieurs pour arriver au modeste effectif de 120 personnes. Depuis qu’ils sont arrivés de Palo Alto, dans la Silicon Valley, tous tiennent au sein d’un grand open-space situé dans un hangar réhabilité au coeur de SoMa, le quartier de San Francisco en pleine rénovation. Pour le moment, Pinterest n’envisage pas d’ouvrir des bureaux à l’international mais traduit le service dans plusieurs langues. La société reste discrète sur ses revenus. «  Nous avons le sentiment que nous disposons d’outils très puissants pour construire un modèle économique viable », explique Barry Schnitt. Certaines marques adorent déjà Pinterest et constatent des taux de clic élevés. Les contenus sponsorisés devraient être une piste d’exploration pour faire croître les revenus de la société.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202717425963-pinterest-veut-s-installer-parmi-les-geants-du-web-560701.php

Publicités

2 commentaires sur “Pinterest veut s’installer parmi les géants du Web !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :