Suspense autour de l’annonce d’un « Facebook phone » !


Le patron de Facebook Mark Zuckerberg avait souligné en septembre que "l'avenir" était désormais dans les appareils mobiles, promettant que son groupe allait "gagner plus d'argent sur les mobiles que sur les ordinateurs".

Mark Zuckerberg a lancé une invitation à la presse pour ce jeudi, laissant planer le mystère sur le contenu de l’annonce.

Facebook devait présenter jeudi un smartphone spécialement conçu pour accéder au réseau social, doté d’un système d’exploitation Android et fabriqué par le taïwanais HTC. « Venez voir notre nouveau chez-nous sur Android », a écrit Facebook dans une invitation envoyée à la presse pour cet événement organisé sur son campus à Menlo Park (Californie, ouest des États-Unis). Aucune autre précision n’a été donnée à ce stade par le groupe américain.

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg avait souligné en septembre que « l’avenir » était désormais dans les appareils mobiles, promettant que son groupe allait « gagner plus d’argent sur les mobiles que sur les ordinateurs ».

Facebook dit depuis longtemps qu’il n’a pas l’intention de fabriquer son propre smartphone, mais qu’il réalisera l’accès à son réseau dans un système d’exploitation mobile. Selon le site spécialisé TechCrunch, Facebook présentera une version modifiée du système Android, qui comportera des « fonctionnalités très adaptées à Facebook ».

Le système Android, développé par le géant américain de l’internet Google, a gagné 5,9 points pour représenter 51,2 % des ventes de smartphones au cours des trois derniers mois terminés en février, selon une récente étude réalisée par Kantar Worldpanel ComTech. La part du système iOS du groupe informatique Apple a quant à lui chuté de 3,5 points à 43,5 %, tandis que celle du système Windows Phone, lancé l’an dernier par le groupe informatique Microsoft, a augmenté sa part pour représenter 4,1 %.

Facebook entend désormais suivre ses utilisateurs, qui sont plus d’un milliard, sur les appareils mobiles comme les téléphones multifonctions et les tablettes. Le patron de Facebook Mark Zuckerberg avait souligné en septembre que « l’avenir » était désormais dans les appareils mobiles, promettant que son groupe allait « gagner plus d’argent sur les mobiles que (…) sur les ordinateurs ».

Mais Mark Zuckerberg avait démenti des rumeurs selon lesquelles il lancerait son propre smartphone. « Apple, Google, tout le monde fabrique des téléphones. Nous allons dans la direction opposée », avait dit le P-DG. « Nous voulons construire un système aussi intégré que possible à tous les appareils utilisés par les gens, quels qu’ils soient. »

Vivre dans Facebook comme dans iTunes

Un partenariat avec HTC serait cohérent, car le fabricant taïwanais pourrait mettre à profit la notoriété de Facebook pour augmenter sa part dans le marché des Android, dominé actuellement par le sud-coréen Samsung, selon le spécialiste de la Silicon Valley Rob Enderle.

« Il s’agit moins d’un téléphone Facebook imaginé par Zuckerberg que d’un lien vital pour HTC, qui a besoin d’un appareil gagnant et a trouvé Facebook pour le soutenir », estime Rob Enderle. « Le marché gravite autour de Samsung. Cet appareil vise à mettre de nouveau l’accent sur HTC grâce à un produit phare qui enthousiasmera ses utilisateurs », explique-t-il.

Si Facebook avait été désireux de fabriquer lui-même son smartphone, il aurait pu s’allier à Microsoft, qui n’occupe qu’une petite place sur le marché. HTC fabrique aussi des téléphones avec un système Windows, dont une des particularités – sur les mobiles – est d’intégrer Facebook.

« Vous allez avoir un téléphone conçu pour accéder à Facebook de plein de manières. Une page principale Facebook avec un fil d’informations joliment présenté et optimisé peut vous permettre de vivre dans Facebook comme vous vivez dans iTunes quand vous avez un iPhone », selon Rob Enderle.

Selon une étude du cabinet de recherche IDC, commandée par Facebook, les détenteurs de smartphones ont tendance à se connecter du matin au soir et vérifient leurs appareils quatre ou cinq fois par quart d’heure, pour consulter d’abord les e-mails, puis la navigation sur Internet, et enfin Facebook.

http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/suspense-autour-de-l-annonce-d-un-facebook-phone-04-04-2013-1650032_47.php

Publicités

Une réponse à “Suspense autour de l’annonce d’un « Facebook phone » !

  1. Pingback: Suspense autour de l'annonce d'un "Facebook phone" ! | Besocialweb | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s