Facebook et Yahoo! s’entendent sur les brevets, s’allient dans la publicité.


La page d'accueil de Yahoo!

Le groupe internet américain Yahoo! et le réseau social en ligne Facebook ont annoncé vendredi un accord à l’amiable sur la publicité qui va mettre fin à leur différend sur les brevets.

« Yahoo! et Facebook ont passé un accord définitif pour lancer un partenariat publicitaire destiné à étendre leurs accords de distribution, et pour mettre fin à toutes les plaintes en cours entre les deux entreprises en relation avec les brevets », ont indiqué les deux groupes selon un communiqué commun.

« Selon les termes de l’accord, qui comprend des licences croisées sur un portefeuille de brevets, les parties vont coopérer pour » mieux promouvoir et distribuer les publicités à la fois sur Yahoo! et sur Facebook, ajoute le communiqué.

« Yahoo! et Facebook vont également coopérer pour amener la vaste couverture d’évènements médiatiques de Yahoo! vers les utilisateurs de Facebook, en collaborant à l’intégration du réseau social sur le site de Yahoo! », détaillent les deux groupes.

« Nous sommes heureux d’intensifier notre partenariat avec Facebook et je suis reconnaissant à Sheryl (Sandberg, directrice d’exploitation de Facebook) et son équipe d’avoir travaillé dur avec notre équipe pour parvenir à cet accord dynamique », a déclaré Ross Levinsohn, directeur général de Yahoo! par intérim.

« Le fait de combiner le contenu à valeur ajoutée et la portée de Yahoo! (…) à Facebook fournit aux annonceurs des opportunités sans égales », a-t-il conclu.

« Je suis heureuse que nous ayons pu résoudre cela de manière positive et je me réjouis de faire équipe plus étroitement avec Ross et l’équipe dirigeante de Yahoo! », a ajouté Sheryl Sandberg.

Yahoo! avait indiqué en juin que les deux groupes étaient en négociations.

En mars, Yahoo! avait lancé des poursuites contre Facebook, qu’il accusait d’avoir usurpé des innovations dans le cadre de l’internet social. Facebook avait riposté en portant plainte à son tour le mois suivant.

Yahoo!, pionnier déchu d’internet, affirmait alors que, « pour une large part de la technologie sur laquelle Facebook est fondé, Yahoo! y était arrivé en premier ».

Pour le site d’analystes 247wallst.com, « il semble que Yahoo! voulait taper dans le gros tas de liquidités de Facebook juste avant son entrée en Bourse ». « Le problème c’est que Facebook était déterminé à se battre vigoureusement » devant les tribunaux si le dossier était allé jusque-là, ajoute-t-il.

Facebook avait reconnu en mars qu’une victoire de Yahoo! dans ce conflit aurait un impact « important » sur son résultat. Il devrait en outre bénéficier de ce partenariat alors qu’il peine à générer de la publicité sur les appareils mobiles, de plus en plus privilégiés par ses utilisateurs.

Yahoo! est toujours en train de se restructurer pour tenter de remonter la pente. L’actuel directeur général par intérim de Yahoo! Ross Levinsohn semble le mieux placé pour prendre la tête du groupe internet américain, affirmait vendredi le Financial Times.

M. Levinsohn avait été nommé après le départ en mai de l’ex-patron Scott Thompson, emporté par un scandale déclenché par des inexactitudes sur son cursus universitaire après seulement quatre mois en fonctions.

Les actions évoluaient peu lors des échanges électroniques faisant suite à la clôture de la séance officielle: Yahoo! gagnait 0,70% à 15,89 dollars et Facebook 0,32% à 31,83 dollars.

http://www.liberation.fr/depeches/2012/07/07/accord-entre-facebook-et-yahoo-sur-les-brevets-et-la-publicite_831775

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s