Les réseaux sociaux misent sur l’information.


Twitter compte 140 millions de membres actifs.

Après LinkedIn et Facebook, Twitter adapte son service avec les recommandations d’utilisateurs.

Après le livre dont vous êtes le héros, voici le journal dont vos amis sont les rédacteurs en chef. Soucieux de capter l’attention de leurs utilisateurs, lesréseaux sociaux capitalisent sur leurs bases d’utilisateurs pour lancer des services de recommandation d’information.

Dernier en date, Twitter vient d’annoncer le lancement d’une lettre d’information hebdomadaire, inspirée de la rubrique «Découvrir» de la plate-forme de microblogging. Les 140 millions de membres actifs de Twitter vont recevoir, dans les prochaines semaines, par e-mail, une newsletter personnalisée. Elle offre des liens vers les 5 articles les plus partagés dans leur réseau, ainsi que les personnes qui les ont partagés. «Pour vous aider à décider lesquelles comptent le plus pour vous», explique l’entreprise sur son blog. Afin d’inciter les utilisateurs à découvrir aussi de nouveaux comptes, Twitter complète sa lettre hebdomadaire avec 5 tweets qui ont eu beaucoup d’écho dans la semaine.

Twitter avait signalé son intention d’entrer sur ce marché de la recommandation d’information en rachetant la start-up Summify en janvier dernier. C’est la technologie développée par cette dernière qui est aujourd’hui exploitée par la lettre Twitter Stories. Elle doit aider les utilisateurs du site à se repérer dans le flot des 340 millions de tweets, envoyés quotidiennement sur la plate-forme.

Dénicher et remonter

Mais la pépite de San Francisco n’est pas seule sur ce terrain. Son annonce intervient un mois après le lancement d’une fonction ­«articles tendance» surFacebook. Le réseau social affiche désormais une sélection d’articles dans le fil d’actualité de ses membres. La sélection est constituée à partir des articles lus par les amis des utilisateurs sur des sites d’information ou dans des applications connectés à Facebook. Et ce ne pourrait être qu’un début, le réseau social cofondé par Mark Zuckerberg ayant fait parler de lui en janvier avec le recrutement d’un journaliste au poste de «managing editor».

Mais c’est le réseau social pro­fessionnel LinkedIn qui avait, le premier, saisi le potentiel que représentait sa communauté d’utilisateurs pour dénicher et remonter les informations qui abondent sur la Toile. Il y a un an, le site créé par Reid Hoffmann lançait en effet LinkedIn Today, une newsletter quotidienne composée d’articles sélectionnés par les membres du réseau grâce au bouton de partage ­«LinkedIn Share». Avantage pour LinkedIn: en se basant sur une ­communauté de professionnels, les articles partagés sont souvent pointus et utiles pour ses membres. Après un an d’expérimentation aux États-Unis, LinkedIn Today est désormais attendu en Europe.

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/05/18/20004-20120518ARTFIG00618-les-reseaux-sociaux-misent-sur-l-information.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :